" />
Retour haut de page
A+ 
A-  
Imprimer
Info Droits Sociaux Loiret

Je ne suis pas ou plus autonome

Je ne suis pas / plus autonome

L’autonomie est la faculté de se déterminer par soi-même et de choisir, ainsi que la possibilité d’agir librement. La perte d’autonomie concerne le plus souvent les personnes âgées et les personnes handicapées. Des droits peuvent leurs être ouverts. On peut aussi prévoir une protection future.


« Je ne dis pas qu’il ne faut pas faire d’effort pour être autonome, mais l’autonomie ne me paraît pas un but en soi. Le plus important est de prendre sa place dans la société, fût-ce avec l’aide des autres. » Alexandre Jollien janvier 2014 in Libération


Pour la personne âgée, la perte d’autonomie est évaluée selon la grille AGGIR (Autonomie Gérontologique Groupes Iso-Ressources). L’évaluation faite par des professionnels de la prise en charge détermine l’éligibilité d’une personne à bénéficier de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) soit à domicile soit en établisssement. Plus d’info sur service-public.fr


Les CLIC sont dédiés aux personnes âgées et à leur entourage. Ils les aident et les conseillent dans leurs démarches au quotidien et favorisent ainsi leur maintien à domicile.
Les personnes âgées, leur famille, leur entourage y disposent d’informations gratuites dans tous les domaines : les loisirs, les aides à domicile, les réseaux santé, l’accès aux droits, les structures d’accueil . Ils facilitent la mise en place d’un plan d’aide personnalisé et cohérent pour la personne âgée.
Liste des CLIC sur le site du ministère


Pour la personne handicapée, la perte d’autonomie, (sous condition de rencontrer une difficulté absolue pour la réalisation d’au moins une activité de type mobilité, entretien personnel, communication, tâches et exigences générales, relation avec autrui… ou deux difficultés graves, c’est-à-dire de façon fortement altérées de mêmes types) peut ouvrir droit à une PCH (Prestation de Compensation du Handicap ). Plus d’info sur service-public.fr

Afin de pouvoir continuer à faire respecter ses choix si un jour une personne n’était plus en état physique ou mental de le faire seule, il lui est possible d’établir :

  • un Mandat de Protection Future désignant la ou les personnes chargées de veiller sur elle et/ou sur son patrimoine. Plus d’info sur service-public.fr
  • une directive anticipée pour préciser ses souhaits concernant sa fin de vie. Plus d’info sur service-public.fr

CET ARTICLE M'A ÉTÉ UTILE ?

3 votes
Carte annuaire

Cliquez pour trouver le service souhaité

Les plus recherchés...

CADA
LAE
Résidence Bourgogne
Picto carte annuaire Carte INTERACTIVE

Retrouvez les services
près de chez vous !
Avec notre carte interactive